ECONOMIE

Covid-19 : Rezig appelle partenaires professionnels à renforcer le niveau de vigilance

ALGER – Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a appelé samedi les partenaires professionnels à renforcer le niveau de vigilance et de sensibilisation aux dangers de la pandémie de la Covid-19, indique un communiqué du ministère.

« Dans le cadre des mesures prises par le Gouvernement pour limiter la propagation de la Covid-19, le ministre du Commerce, Kamel Rezig a présidé,ce samedi 21 novembre 2020 au siège du ministère, une réunion en présence du Secrétaire général de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA), Hazab Benchahra et du président de l’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA), Hadj Tahar Boulenouar », lit-on dans le communiqué du ministère publié sur sa page Facebook.

Cette réunion intervient dans le cadre de la série de rencontres tenues par le ministre avec les partenaires professionnels à l’effet de « renforcer le niveau de vigilance et de sensibilisation aux dangers de la propagation de la pandémie », a expliqué la même source.

Précisant que cette démarche se traduira par le « renforcement des actions de sensibilisation et la mobilisation obligatoire de tout un chacun notamment les commerçants », le ministère a rappelé que cette catégorie avait déjà pris part aux précédentes actions de lutte contra la pandémie aux côtés des différents services publics.
Le ministre du Commerce avait émis, jeudi dernier, des instructions fermes aux directeurs régionaux et de wilayas concernant l’impératif  d’être présents sur le terrain 24h/24 et 7j/7 et de se mobiliser en cette conjoncture sanitaire exceptionnelle à l’instar des cadres et des fonctionnaires du secteur, depuis le début de cette pandémie en mars dernier.
Il s’agit aussi d’assurer le suivi de la mise en œuvre de l’ensemble des mesures décidées par le Gouvernement pour limiter la propagation de la pandémie, aussi bien que la coordination totale sous la direction des walis de la République au sujet de toute décision d’urgence susceptible de protéger la santé du citoyen.
Le ministère avait décidé auparavant de la généralisation de la vente des bavettes auprès des différents commerçants sans autorisation préalable de la part du secteur, et ce pour alléger la pression sur les pharmacies et mettre ce produit préventif à la portée de tous les citoyens.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

svp désactivez le bloqueur de publicités