Monde

La diaspora sahraouie en Allemagne proteste en ligne contre l'agression marocaine à El-Guerguarat

BERLIN- La diaspora sahraouie en Allemagne a protesté en ligne dans toute l’Allemagne contre l’agression militaire du Maroc contre les civils sahraouis à El Guerguarat, en violation du cessez-le-feu de 1991,  et l’implication d’entreprises allemandes dans l’exploitation illégale des ressources du Sahara occidental occupé.

L’armée d’occupation marocaine a engagé une agression militaire contre les civils sahraouis qui protestaient contre la brèche illégale dans une zone tampon à el Guerguarat, « centrale au Maroc afin d’exporter illégalement des marchandises du Sahara occidental » et le trafic de drogue.
Cette agression constitue une violation de l’accord de cessez-le-feu, en particulier de l’accord militaire n 1 de 1997, a indiqué la diaspora sahraouie sur tweeter.
La diaspora sahraouie en Allemagne a également protesté en ligne à l’occasion du 45 anniversaire des Accords dits de Madrid de 1975, soulignant que la puissance coloniale espagnole a vu , dans cet accord illégal, des « parts dans l’exploitation future du Sahara occidental riche en ressources ».

« Le 14 novembre 1975 a été l’un des pires événements de l’histoire des Sahraouis. Nous souffrons encore aujourd’hui des conséquences de l’Arrangement de Madrid, qui a ouvert la voie à l’occupation illégale de notre pays d’origine par le Maroc », a déclaré Andalla Abdallah Aljarrachi de la diaspora sahraouie en Allemagne.

Dans une campagne de photos, les Sahraouis ont attiré l’attention sur le fait que la dernière colonie en Afrique, le Sahara occidental, est toujours sous occupation 60 ans après la décision de décolonisation des Nations Unies.
Contrairement aux arrêts clairs de la Cour européenne de justice, qui ont confirmé à plusieurs reprises que les accords de l’UE avec le Maroc ne couvrent pas les territoires du Sahara occidental occupé, l’UE « continue de faire des affaires avec la puissance occupante le Maroc sur les ressources du Sahara occidental », déplore la diaspora sahraouie,  notant que les « entreprises allemandes participent également à de telles transactions et soutiennent ainsi l’exploitation illégale des ressources par le Maroc ».

La diaspora sahraouie a dénoncé la société K?ster Marine Proteins GmbH, qui commercialise de grandes quantités de farine de poisson du Sahara Occidental occupé, et appelle les sociétés allemandes Siemens, DHL International GmbH, HeidelbergCement, Continental AG et ThyssenKrupp à cesser leurs activités économiques au Sahara Occidental occupé, a indiqué Western Sahara resaurce Watch (WSRW) dans un communiqué de presse.

« A l’avenir, les contrats d’activités économiques au Sahara Occidental occupé (devraient) être négociés exclusivement avec le Front Polisario », souligne Emma Lehbib, de la diaspora sahraouie en Allemagne.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

svp désactivez le bloqueur de publicités